Nos Études – Alliance IO


Les bonnes pratiques - L'alliance IO


L’Institut Open Innovation en lien avec plus de cent personnes issues de son écosystème composé de grandes entreprises, de start-up et d'auxiliaires à 'innovation a proposer fin 2015 à la direction générale des entreprises de mettre à disposition du monde économique d'un corpus de principes pour réussir dans la collaboration entre grandes entreprises et start-up .

Quatre dimensions conditionnent la réussite de cette mise en relation, elles permettent de préparer et d'orienter les acteurs vers les dix principes proposés pour une collaboration réussie.
Se connaître : c’est analyser ses forces et ses faiblesses internes, identifier son savoir-faire porteur de valeur et ses leviers d'améliorations.
S’ouvrir : c’est analyser et comprendre le contexte dans lequel on évolue et maintenir un état de veille pour profiter d'opportunités de développement.
Se respecter : c’est convenir ensemble d’un cadre de collaboration équilibrée, et mettre en place les outils définissant des règles équitables sur les plans financier, technique, commercial et organisationnel.
Se projeter : c’est rechercher ensemble des axes de collaboration, de co-développement et de co-exploitation pour créer de la valeur commune et conquérir de nouveaux marchés. C’est accepter le risque de l’échec et le valoriser comme une expérience nouvelle et riche d’enseignements.

Les 10 principes de l'alliance

  1. L’entreprise s’engage à assurer la promotion de la start-up en interne en la mettant en relation la start-up avec ses lignes business existantes ou avec les personnes en charge d’en imaginer de nouvelles
  2. La start-up s’engage à être représentée par un de ses dirigeants 
  3. Dans le cadre d’une relation contractualisée, l’entreprise et la start-up partagent les informations (stratégie, marché, opportunités) nécessaires au développement d’une collaboration en France et à l’international 
  4. La start-up et l’entreprise définissent ensemble les conditions de communication externe et de promotion de la start-up 
  5. La start-up et l’entreprise s’engagent à respecter la confidentialité des informations échangées entre elles
  6. La start-up et l’entreprise s’accordent sur les modalités d’un partenariat équilibré (objectif, calendrier, financement)
  7. L’entreprise s’engage à  faciliter le recours aux tests des concepts avant leurs déploiements sur le marché (test-and-learn)
  8. La start-up et l’entreprise s'assurent de la disponibilité des ressources humaines nécessaires à l'aboutissement du projet
  9. L’entreprise adapte ses processus de décisions (achat, contractualisation, prise de participation, etc.) à la réalité de la start-up et met en place un parcours de médiation
  10. La start-up et l’entreprise s’engagent à répartir de manière équilibrée la propriété intellectuelle issue du partenariat

Adhérez à l'alliance >>